Je suis maman

Beaucoup d'entre-vous ont vu juste.
Un long silence de plusieurs semaines sur ma chaine, le blog et les réseaux sociaux expliqué par l'arrivée de mon enfant, mon trésor, ma fille.



Je tiens avant toute chose à vous remercier pour vos messages et mails, pour les pensées que vous avez eues pour notre petite famille et votre bienveillance.

J'ai eu la chance de pouvoir passer neuf mois à profiter pleinement de ma grossesse, un état de grâce que j'ai vécu, qui m'a rendue mère la première seconde où mon test de grossesse a laissé apparaître une deuxième ligne.

Oui, je fais partie des chanceuses qui n'ont pas eu de désagréments de grossesse, si ce n'est un oedème localisé au cours du dernier mois mais rien de bien méchant.
Je m'estime aussi extrêmement chanceuse dans la mesure où cette grossesse a été très espérée mais aussi inattendue. Je l'ai donc vécu comme un miracle, comme un cadeau divin, et c'est d'ailleurs ce qu'elle a été.

J'ai passé neuf mois à passer mes journées à caresser mon ventre, parler à l'enfant qui grandissait en moi, cet être que j'aimais déjà tant.
J'ai vu mon ventre grossir, mon corps changer, et jamais je n'ai autant aimé mon corps!
J'ai d'ailleurs tellement adoré être enceinte que je pensais que mon gros ventre me manquerait une fois que j'aurai accouché...

Mais la vie est magique,  et même en ayant imaginé la venue de ma petite fille, jamais je n'aurai cru ressentir un tel amour qui grandit si vite de jour en jour.
Cette vie renvoie aussi à la mort et l'acceptation de celle-ci, et nous rappelle l'importance de profiter des siens, à chaque instant.

J'estime que ces neufs mois passés dans mon ventre devraient compter, comme en Chine où l'âge de procréation était prise en considération...Pourquoi? Parce que j'ai appris à connaître mon enfant dès ce moment, et ce lien fort que nous avons crée ensemble a existé bien avant que je ne la sente bouger en moi.
Je suis maman et ce n'est pas sa naissance dans notre monde physique qui me l'a fait devenir.
C'est ce que je ressens au fond de moi depuis le jour où j'ai su qu'elle était là, dans mon ventre.

Elle est arrivée après une douzaine d'heures de travail, après que la poche des eaux se soit percée, après une longue journée. Après cette dernière journée passée avec elle en moi je m'apprêtais à la partager avec le reste du monde...Enfin!

Lorsque je suis allée la chercher pour la serrer contre moi j'ai pleuré, je l'ai sentie et embrassée. C'était un moment magique et surtout très animal.
A qui ressemble t-elle? Cette question que je me suis posée neuf mois durant...
Dès sa naissance je ne me la suis plus posée du tout.
Le visage de mon bébé c'était son visage à elle, et je ne pouvais pas l'imaginer autrement!

Cette petite fille, c'est la mienne!
Elle est mon bébé: ce n'est pas un état temporaire et c'est la seule constante.

J'ai adoré avoir été l'enfant de mes parents...mais je dois dire que j'aime d'autant plus être mère!
Etre parent c'est accepter de faire partie de la génération précédente. Accepter de reculer...ou d'avancer...
Etre parent, ça renvoie à ses propres parents, à l'amour inquantifiable qu'ils ont su donner.

Être responsable de cet être qui semble avoir été toujours à mes côtés tant elle est indispensable dans ma vie, je m'y attendais.
Ce à quoi je ne m'attendais pas c'est le bonheur incommensurable, irrationnel que mon bébé m'apporterait.

Je l'ai désirée plus que tout et Dieu m'a fait ce cadeau: je suis maman.
Je continuerai à l'aimer, chaque instant un peu plus bien que cela semble impossible tant je l'aime...
Et maintenant je veux l'élever, au sens premier du terme.
Pendant l'accouchement on m'a dit de pousser "une dernière fois".
Mais lorsque je l'ai eu contre moi, j'ai compris que c'était ma première poussée.
Je suis maman.

10 commentaires:

  1. Très beau billet, très émouvant. Je souhaite de tout coeur être maman un jour. Pas maintenant car je suis encore jeune, j'ai 20 ans, mais un jour.
    Toutes mes félicitations à toi et au papa !

    RépondreSupprimer
  2. Tu as tout dit. Très beau billet
    Et bienvenue dans le monde des mamans

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique billet^^ C'est une sublime déclaration d'amour à ta petite puce. J'ai moi aussi ressentis ce que tu décris et je n'aurais jamais imaginé tout cela avant. On apprend beaucoup sur soi même, on replonge dans sa tendre enfance, les mots de nos parents prennent tous leurs sens...Différents stades se succèdent avec leurs lot d'émotions, qu'elles soient heureuse, joyeuse, nostalgique, angoissante ect...Donner la vie est un véritable cadeau, et la mienne a verirablement commencé dès lors que j'ai appris mes grossesses. Chaque jour qui passe avec elles est une immense joie et une chance inouïe. Paroles de maman^^ Bisouilles.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai les larmes aux yeux. actuellement enceinte de 3mois et demi certaines personnes ne comprenne pas que je puisse lui parler déjà ou me caresser on me prends pour une folle mais je m'en fou moi je me sens bien. Profite à fond des bisous

    RépondreSupprimer
  5. Ton texte est magnifique !
    Toutes mes félicitations et bienvenue dans le plus beau métier du monde : celui d'être maman. L'amour que tu portes à ton enfant est infini et te permettra de faire de très belles choses.
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Au moment où je lis ton article j’écoute la musique "Je Vole" de Louane qui parle d'enfants qui doivent prendre leur envol, ton article me touche. Je devrais commencer mes essais bébés bientôt si tout se passe bien, et c'est un moment que j'attends depuis longtemps de devenir maman pour la toute première fois. J'aurais aimé que cela survienne vers mes 20 ans, pour être une jeune maman comme ma maman a été, j'ai actuellement 25 ans et espère pouvoir materner dans un futur proche :) Félicitations pour la concrétisation de votre amour, et cet amour que tu lui portes, waou formidable !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Très beau texte..Moi aussi j'ai ressenti cela à mes deux accouchements. Chaque jour qui passe mon amour grandit pour eux..Et il n'y aura jamais de limite.
    Félicitations..

    RépondreSupprimer
  8. lire ton article ma fait monter les larmes au yeux, c'est magnifiquement dit, avec beaucoup d'émotions, que l'on sens venir de ton cœur, c'est une sorte de chaleur qui envahie le cœur et l'âme, c'est fabuleux que tu partage cela avec nous :) en lisant j'ai eu l'impression de lire un message d'une amie proche qui me partage ces émotions a l'état brute donc juste infiniment merci

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    Ton article est magnifique, touchant, profond...ça donne envie d'être maman.Je te souhaite davantage de bonheur, d'amour et d'épanouissement.Tu es une femme merveilleuse que Dieu veille sur toi.

    Jasmine

    RépondreSupprimer
  10. coucou magnifique article! moi aussi j'ai eu une grossesse espérée mais complètement inattendu après un an et demi sans pillule je ne l'attendais "plus" et la petit miracle :D

    RépondreSupprimer